Temoin usure pneu : bien tout connaitre pour votre sécurité

Sommaire

 

Tous les automobilistes sont responsables de l’état de leur voiture et surtout des pneumatiques quand ils circulent sur un réseau routier public. C’est pour cela que les témoins d’usure de pneus sont utilisés afin de connaître la limite d’usure légale et pour savoir quand changer ses pneus !

Témoin d’usure pneu : À quoi sert-t-il ? À quoi ressemble-t-il ? 

Définie par une législation européenne, l’usure des pneus est fixée à 1.6 mm. Il faut savoir que l’automobiliste ne respectant pas cela encourt une amende de 135 euros pour des pneus avant ou arrière usés ou une immobilisation du véhicule à la suite d’un contrôle routier. L’usure d’une pneumatique peut aussi faire l’objet d’une contre-visite de pneus usés dans le cadre d’un contrôle technique !

Comme il peut être assez complexe de savoir quand user de nouveaux pneus ou quand la limite légale est atteinte, les propriétaires se basent alors sur le témoin usure pneu. Quand le niveau de la bande de roulement atteint le témoin d’usure du pneu, alors la gomme est abîmée. 

 

Les témoins dans la rainure du pneu

Le témoin d’usure des pneumatiques dans la profondeur des rainures est appelé TWI. Il s’agit de petits pavés en caoutchouc d’1.6mm d’épaisseur, présents sur les diverses rainures et à intervalles différents. S’il est possible d’avoir ces témoins dans toutes les rainures, c’est parce que la déformation des pneus usés n’est pas toujours régulière et qu’une partie de la bande de roulement peut souffrir d’usure irrégulière par rapport à une autre. 

 

Les témoins pour vérifier l’usure sur la bande de roulement

Certains témoins peuvent être intégrés dans les gommes sur la bande de roulement. Ce sont les témoins d’usure numérique. Ils sont dotés d’une série de chiffres gravés concordant avec leur profondeur si l’on compare à la limite d’usure du pneu.

Ainsi, un témoin d’usure « 7 » disparaîtra à cause de l’usure quand le pneu neuf fera moins de 8 mm de profondeur et ainsi de suite jusqu’à atteindre la limite légale d’1.6 mm.

 

Quelle est la durée de vie d’un pneu ?

Afin de rallonger la durée de vie des pneus, il faut faire un contrôle de pression, surtout avant un long trajet en voiture. Généralement, il faut un contrôle tous les ans, après un usage de plus de 5 ans (sachant qu’un pneu se change tous les 10 ans en moyenne). 

Il faut un changement par paire et un équilibrage des roues après le montage des pneus neufs. Ce sont les pneus arrière qui sont surtout changés car durant la conduite, on les sollicite beaucoup.

 

Comment vérifier l’état des pneus grâce aux témoins d’usure ? 

Afin d’examiner l’état de ses témoins d’usure, le conducteur doit d’abord se garer sur une surface bien plane. Il pourra alors tourner le volant vers sa droite ou sa gauche ou encore effectuer une inclinaison à 45° des pneus par rapport à la direction de la voiture. On aura ainsi une meilleure vision de la tenue de route, de l’équilibrage des pneus, de la pression des pneus et des témoins d’usure.

Pour s’assurer de la profondeur exacte des sculptures en toutes saisons, le conducteur peut donc utiliser une jauge de profondeur pour faire ses relevés. On peut en trouver chez un garagiste ou un magasin spécifique. Cet outil permettra d’avoir plus d’informations sur la profondeur des sculptures. 

 

Quid des pneus hiver et des pneus été ?

Il faut préciser que les indicateurs d’usure ne sont pas pareils selon qu’il s’agisse d’un pneu hiver ou été. Dans certains états comme la Croatie, l’Autriche, la Serbie ou l’Andorre, il faut une profondeur de sculpture minimale de 4 mm pour les pneus gonflés hiver.

Certains manufacturiers ajoutent même un témoin prenant la forme d’un flocon de neige d’une hauteur de 4 mm. Quand il aura totalement disparu, c’est le signe que le recyclage du pneu doit se faire.

 

Les diverses formes d’usure nécessitant le remplacement des pneus

L’état et le vieillissement des pneus sont vérifiés durant le contrôle technique. Le remplacement se fait dans les 4 ans suivant la mise en circulation dans le cadre d’une voiture neuve ou tous les 2 ans pour une voiture d’occasion.

Durant cet examen obligatoire, le contrôleur va vérifier la longévité des pneus et s’ils sont conformes aux normes en vigueur. Vous devez donc changer vos pneus dans les situations suivantes :

  • Des déformations constatées ;
  • Des craquelures ou des marques d’usure importantes ;
  • Une différence d’usure entre le pneu avant et arrière ;
  • Une éventuelle crevaison ;
  • Les détériorations diverses ;
  • Les marquages d’usure illisibles.