Feu diurne : tout savoir sur cette obligation contreversée

Sommaire

 

Imposés par la Commission Européenne et règlementés par le code de la route, les feux diurnes doivent désormais, depuis 2011, être présents sur la totalité des véhicules légers. Et depuis 2012, sur la totalité des poids-lourds ainsi qu’autobus.

Définition des Feux diurnes 

Les feux diurnes également appelés feux de jour, font partis des feux de circulation pour voiture. Ces feux sont situés à l’avant d’un véhicule motorisé, et permettent aux usagers de la route d’améliorer la visibilité pour mieux voir les autres automobilistes et être facilement aperçu. Ils sont faits de lampes électroluminescentes et diffusent de la lumière blanche. 

Pourquoi utiliser le feu de diurne et quels avantages offre-t-il ?

Pourquoi l’utiliser ?

Les feux diurnes sont obligatoires d’après la règlementation routière de 2011. Son utilisation a été imposée dans le but  de rendre les automobilistes visibles des autres usagers. Ainsi grâce à l’éclairage diurne, la visibilité se voit améliorer et les risque d’accident ou de collision lié au manque d’attention sont donc fortement réduits

Les avantages des feux diurnes 

En plus d’assurer une meilleure distinction des usagers de la route, ces feux de circulation présentent d’autres avantages tels que :

  • Une meilleure perception des véhicules électriques. En effet, les voitures électriques sont nettement plus silencieuses que les normales. Leurs déplacements sont donc plus discrets, ainsi il est compliqué de les voir arriver ;
  • Une anticipation des changements de luminosité soudains. Il se peut que lors des passages en forêt, en tunnel ou autres, les conducteurs se voient désorienter par le changement brusque d’éclairage ;
  • Une utilisation pratique et à bon escient. Les feux diurnes ont une activation automatique, ils ont donc la fonctionnalité de s’allumer tout seul ce qui écarte les oublies involontaires de les allumer ou les éteindre et donc les punitions tels que l’amande forfaitaire.

Quels sont les inconvénients des feux de croisement normaux par rapport aux feux de diurnes ?

Feux de croisement

Les feux de croisement sont plus importants que les feux diurnes mains moins imposantes que les phares. Ces feux permettent un éblouissement de la route sans éblouir les autres usagers en sens inverse. Cette particularité est dû au fait que les feux de croisement éclairent plus loin à l’avant droit qu’à l’avant gauche pour empêcher la gêne des autres. 

Généralement utilisés en cas de croisement avec d’autres véhicules, ils sont également utilisés en cas de faible luminosité ou en cas de mauvaises conditions météorologique : chute de neige, forte pluie, brouillard.

Les inconvénients des feux de croisement face aux feux diurnes

Bien que les feux de croisement et les feux diurnes soient toutes deux utiles, les feux de croisement présentent tout de même certains inconvénients par rapport aux feux diurnes.

  • La consommation de carburant qui prend un léger coup. En effet, l’éclairage coûte plus cher dû au fait que les projecteurs et les feux arrières nécessite un besoin en courant plus important, et donc plus de carburant ;
  • Les feux allumés sur une longue-portée accroissent l’usure des lampes. Les feux sont donc plus vite défectueux et nécessite plus souvent un remplacement. Tandis que les feux diurnes LED ont une durée de vie d’en moyenne 10.000heures, soit tout le cycle de vie d’une voiture ;
  • L’impact des feux de croisement est moins important que celle des feux diurnes spécifique, puisque les feux diurnes permettent une perception optique idéale avec une intensité lumineuse limitée et non éblouissante.

Quand utiliser les feux diurnes ? 

Les feux diurnes ou feux de jour sont comme son nom l’indique, principalement utilisé la journée. Ils s’activent dès l’allumage du moteur, et s’éteignent parallèlement à l’arrêt de celui-ci.  Son utilisation est aussi propice aux changements d’éclairage soudain. Ainsi les feux diurnes sont adéquats pour les passages dans les zones à faibles luminosités. 

Une obligation contestée par les motards

Malgré la promotion de ces équipements dès leurs commercialisations, les feux diurnes sont sujets à nombreux débats. En effet, ces feux de circulations se trouvent dans une position controversés, particulièrement au niveau des deux roues. Bien qu’obligatoire pour les véhicules légers, les camions, poids-lourds ainsi qu’autobus, les cyclistes se voient plus nombreux à son utilisation même s’ils ne font l’objet d’aucune obligation.

Concernant les motos, le sujet s’avère plus complexe. En effet, les motards doivent obligatoirement avoir les feux de croisement allumés et ce, même en journée. La question des feux de diurnes restent en suspens.  Contrairement aux véhicules où les feux de jour se doivent impérativement d’être allumés et où les feux de croisement sont requiert que sous certaines conditions, les motos se retrouvent entre l’utilisation continu des feux de croisement et des feux diurnes