Sélectionner une page

De temps en temps, nos voitures présentent des défauts qui peuvent géner lors de la conduite. Le ripage excessif fait partie des défauts les plus souvent détectés. Et pourtant, ce phénomène demeure méconnu de la majorité des automobilistes, qui peuvent ressentir quand meme les diverses conséquences engendrées sans savoir de quoi il s’agit. Mais qu’est-ce qu’un ripage excessif ? Comment savoir si c’est le cas pour une voiture ? Voici un article pour vous conseiller sur ce qu’il faut faire pour régler ce problème très fréquent.

Qu’est-ce qu’un ripage excessif ?

Un ripage excessif est le déport d’une voiture vers plusieurs mètres à droite ou à gauche, par rapport à sa trajectoire d’origine. La déviation provoquée par ce type de défaut est assez importante. Ce qui est certain, c’est que le phénomène ne survient pas d’un jour à l’autre.

Bien que dans certains cas, cela n’est pas considéré comme dangereux, il faut tout de même s’en occuper pour éviter une détérioration de votre véhicule. Cependant, certains indices peuvent montrer des signes de gravité, dans ce cas, il est obligatoire de réparer votre voiture pour assurer une meilleure sécurité.

Lors d’un contrôle technique, ce défaut est toujours testé pour pouvoir le supprimer à temps, sans provoquer de dégâts pour les pneus.

conduite sur autoroute

Comment identifier un ripage excessif ?

Pour certains automobilistes, il n’est pas évident de repérer un ripage excessif, surtout dans la mesure où ces derniers ne sont pas habitués à la voiture qu’ils conduisent. C’est d’ailleurs pour cette raison, que le test est réalisé automatiquement pendant chaque contrôle technique pour trouver une solution au problème le plus tôt possible.

Un ripage se démontre surtout par une déportation de part ou d’autre de la trajectoire initiale, même si le volant est maintenu en ligne droite. Si le ripage est élevé, il ne devrait y avoir aucun souci pour le détecter. Une inspection des pneus peut également repérer la présence d’un ripage avec une usure plus ou moins importante, très rapide et pas uniforme.

Pour ce qui est des voitures avec une direction assistée, le ripage, aussi faible soit-il, peut etre détecté en observant le mouvement du volant après un virage. Dans la mesure où il ne reprend pas tout à fait sa position initiale, cela démontre un ripage excessif.

Le ripage excessif et les risques

Le ripage peut avoir des risques, indirects mais conséquents sur le conducteur et la performance de la voiture concernée :

  • Une sensation de fatigue pour le conducteur, qui doit impérativement fournir des efforts en plus pour un maintien du volant sur une ligne droite ;
  • Une diminution de l’aérodynamisme de la voiture, ce qui veut dire une hausse de la consommation en carburant ;
  • Une usure prématurée du système pneumatique, du système de freinage et des amortisseurs, entrainant des réparations couteuses ;

Il est important de noter qu’une usure excessive des pneus peut les amener à éclater à tout moment sans que l’on s’y attende. Un disfonctionnement des freins peut entrainer des conséquences encore plus graves ou un accident. Il est donc recommandé de trouver une solution pour régler le problème.

Corriger un ripage excessif : Comment procéder ?

Pour un professionnel garagiste expérimenté, la correction d’un problème de ripage peut se régler en moins d’une demi-heure, ce n’est aucunement une opération des plus complexes, ni encore moins couteuse. C’est pourquoi, elle est incluse dans le contrôle technique. Dans le cas où vous avez des doutes, il ne faut surtout pas hésiter à prendre contact avec un garagiste pro pour demander des avis.

La résolution d’un souci de ripage de voiture se fait en un court instant par un garagiste, en faisant une modification du parallélisme des pneus. Le spécialiste sera en mesure d’aligne chaque roue correctement. Dans certains cas, l’équilibrage des roues devra se faire avec un rajout de poids en plomb sur les jantes.

correction ripage

Quel budget prévoir pour corriger un ripage ?

Comme évoqué précédemment, l’opération est de courte durée et facile à réaliser, le cout n’est donc pas exorbitant.

Le prix pour le réglage du problème varie selon les modèles de voiture ainsi que du garage réparateur. Il dépend également de la présence ou non de la fonctionnalité électronique qui contrôle les roues. Par ailleurs, le prix moyen varie aux environs de 60 Euros.

Ce défaut n’est pas qualifié de danger par les autorités compétentes. Aucune amende n’est alors prévue, ni de contre-visite suite à un contrôle technique. Par contre, des roues détériorées sont passibles d’amendes par la Loi.

Lorsqu’une voiture présente un problème, aussi infime soit-il, n’attendez pas pour en faire la réparation pour votre sécurité et celle de vos proches !