Sélectionner une page

Un revêtement céramique ou nano céramique est un procédé d’application d’un polymère liquide sur la surface extérieure d’un véhicule automobile pour protéger la peinture contre la décoloration, les rayures et abrasions mineures et les taches, préservant ainsi le lustre et minimisant la fréquence des lavages.

Notez que l’extérieur d’un véhicule est régulièrement exposé à des éléments et des objets qui peuvent endommager son apparence au fil du temps. Par exemple, la poussière minuscule lorsque le véhicule est en mouvement, l’exposition au smog et à la pluie, les conditions climatiques difficiles telles que trop de chaleur ou trop de froid, les taches d’eau, la saleté et les éraflures occasionnelles contre d’autres objets. Pour en savoir plus, lisez cet article.

Les avantages : Avantages et bienfaits du revêtement céramique

Une couche de céramique fonctionne comme un revêtement permanent ou semi-permanent qui se lie au substrat ou à la peinture à un niveau microscopique, donnant ainsi une couche secondaire à tout l’extérieur. Il s’agit essentiellement d’une couche de protection sacrificielle qui épargne et préserve la peinture.

Vous trouverez ci-dessous les avantages ou bénéfices spécifiques :

– Le revêtement céramique crée une liaison permanente ou semi-permanente avec la peinture. Ainsi, contrairement à un revêtement de cire, il ne s’enlève pas au lavage, ne se décompose pas et ne nécessite pas d’applications répétées.

– Il peut également protéger la peinture contre les rayons ultraviolets du soleil et réduire l’oxydation. L’exposition aux ultraviolets oxyde la peinture, ce qui donne une couleur terne et délavée ou une réduction de la brillance et du lustre.

– Le revêtement crée également une surface chimiquement résistante. Ainsi, son application protège l’extérieur d’un véhicule contre les taches chimiques dues aux contaminants acides. Il empêche également les produits chimiques de se lier à la peinture.

– Un autre avantage du revêtement céramique est qu’il facilite le nettoyage. Le polymère liquide rend la surface hydrophobe ou hydrofuge en scellant tous les pores microscopiques. Il permet essentiellement à la boue, à la saleté et aux contaminants de glisser facilement.

– La couche appliquée est également totalement transparente. De plus, elle améliore les propriétés réfléchissantes de la peinture, ce qui rend l’aspect extérieur plus brillant tout en ajoutant de la profondeur et de la clarté à la couleur.

Inconvénients et limites des revêtements céramiques

Bien sûr, il est important de se rappeler que l’application d’un revêtement céramique n’est pas une solution permanente pour conserver l’aspect extérieur comme s’il était neuf. C’est impossible. Certains inconvénients peuvent décourager les propriétaires de véhicules.

Voici les inconvénients et les limites spécifiques :

– Le revêtement ne rend pas l’extérieur d’un véhicule résistant aux rayures. Un contact dur avec des objets créerait certainement des rayures. Un véhicule revêtu n’est pas non plus à l’abri des marques de tourbillon des techniques utilisées pour le lavage des voitures.

– Les taches d’eau sont toujours inévitables. N’oubliez pas que le revêtement ne fait que replanter la surface à l’eau. Cependant, lorsque l’eau s’évapore, elle laisse des minéraux ou d’autres contaminants qui, à leur tour, laissent des taches d’eau.

– L’une des limites notables du revêtement céramique est que son application peut être coûteuse. Les prestataires de services facturent entre 500 et 2000 euros selon le type de revêtement et le processus ou la technique utilisés.

– Bien qu’il existe des kits de bricolage pour les consommateurs finaux, il est conseillé de faire appel à un professionnel formé et certifié pour l’entretien du véhicule. Les kits ont également des propriétés ou des spécifications différentes. Cela peut donc constituer un autre inconvénient.